Nombre total de pages vues

dimanche 30 mars 2014

Les impressionnistes en privé... privée !

Les Serres d'Auteuil   photo Solvej


L'état du ciel 1   Palais de Tokyo       



Il y a deux semaines,  confortés par un temps printanier qui jette l'ensemble de la population parisienne aux terrasses et autres pelouses, nous nous dirigeons confiants vers le musée Marmottan où l'exposition " Les impressionnistes en privé " vient de commencer. ( souvent un bon plan, le tout début ).  Erreur : les parisiens assoiffés de Culture sont là en foule, une heure de queue au bas mot, on abandonne...et on va aux Serres d'Auteuil, superbe endroit. (très couru aussi, mais sans attente ! )

                                Deuxième tentative ce jour : même punition !

           Bon, essayons autre chose : le Musée d'Art Moderne ? Rien ( et les collections permanentes, je les connais par coeur ) Galliera ? de la photo de mode, pas pour Jules. Guimet ? des tapis...bof ?

                      Allez, à Tokyo il n'y a personne, et " L'état du ciel ", prometteur...
                                             Le ciel, je le regarde souvent.


Dès l'entrée, on est dans le noir, normal, c'est du " contemporain ",  il y a des images sur les murs, sur le sol...tiens, là, au milieu, je reconnais tout de suite la Maria dans "Médée"...j'y cours. Même, je peux marcher dessus. ( ça sera bien la première fois ) Ce sont des vidéos, qui démarrent de façon aléatoire, certaines nous intéressent plus que d'autres ...un extrait de " la Ricotta", un court de PPP, aux images magnifiques, et commentées par le poète lui-même ( quelle voix ! ) nous fascine tellement qu'on le regarde deux fois. Tout cela est dans l'ensemble intéressant ( le thème c'est " la lamentation dans le langage du cinéma" ). Il y a aussi Jeanne d'Arc de Dreyer, Goya, enfin ...on ne s'ennuie pas.

Le reste, c'est autre chose : les habituels immondes assemblages de déchets divers et variés, des trucs et des bidules qui prendront bien la poussière, et au sous-sol, après descente ( aux enfers ! ) ( si, si, c'est terminé ! ) dans les entrailles du monstre, d'horribles, énormes et prétentieuses zeuvres censées évoquer...Tchernobyl, je crois, je ne sais même plus.



La " déco " du Palais de Tokyo    photo Solvej




Bref, heureusement, il y avait la voix de Pasolini....

" I'm too sad to tell you  "  Jan Ander  (remarquez au milieu en bas Maria Callas dans "Médée"...)
"L'état normal du ciel, c'est la nuit " a dit Victor Hugo ( dans " le promontoire du songe " ?? ceci expliquant peut-être cela... pardon, c'est pas dans "les misérables" ni dans "la légende des siècles ) nous apprend-on dans le feuillet explicatif ( indispensable ) Même les génies auraient parfois intérêt à réfléchir ( davantage) avant d' écrire...!!




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez-moi votre avis sur mon travail, et surtout, n'hésitez-pas à me contredire...si vous trouvez que j'exagère...!!