Nombre total de pages vues

dimanche 12 novembre 2017

Les greniers du Petit Palais

Berthe Morisot  Dans le parc  1874

L'art du pastel de Degas à Redon      Anders Zorn      Petit Palais






Pourquoi ce titre ? Voilà deux expositions qui me paraissent couvertes d'une quantité considérable de poussière...En effet,  "L'art du pastel", en dehors du sublime Morisot ci-dessus, de deux beaux portraits, respectivement  de Jacques-Emile Blanche et de Vigée-Lebrun, n'est qu'une litanie de "pompiers" plus moches les uns que les autres, qu'ils ont ressortis de leur grenier ( ou de leur cave). Aaaarghhh ! les portraits mondains compassés, les nus Bougueresques et grivois, les petites esquisses en veux-tu en voilà, mais de qui se moque t-on ? Ils ont même réussi à trouver un Degas merdique, faut le faire tout de même, parce que le bougre, le pastel, il connaissait . D'ailleurs, il n'y en a que deux, des Degas, et des Odilon Redon, ça oui, trois quatre, mais on sait que ce n'est pas vraiment ma tasse de thé, Odilon. Bon. Mais nom d'une pipe! L'art du pastel, c'est Quentin l'insurpassable, Liotard, Nattier, Perroneau, Rosalba Carriera la superbe c'est Manet le sublime, c'est Degas ( pas ces deux-là),Cassatt ( pas ceux-là), Whistler, Delacroix, Boldini le flamboyant, Henner, Heleu, j'irais même jusqu'au sautillant Chéret, le jeune Picasso, Vuillard, Munch, Mitchell...et j'en oublie sûrement.


Ce portrait de M.Cassatt est tout de même remarquable. J'adore le tissu du fauteuil !



Mary Cassatt  Portrait de Moïse Dreyfus  1879


Et pourtant, ça plaît. Il y a foule. On s'extasie.

En somme, le public d'aujourd'hui, essentiellement composé de bourgeois, jeunes ou vieux ( la majorité) aime cet art consensuel, pas trop perturbant, ces étalages vulgaires de virtuosité ( ça l'épate ) comme l'aimait le public de la Belle Epoque, et qui ne fait pas trop se poser de questions sur la peinture, qu'est-ce que la peinture...Au milieu de ce naufrage, je sauverai quand même un certain Charles Léandre, portraitiste mondain, certes, mais dont j'apprécie beaucoup le contraste entre un rendu sensible sur les visages et une touche enlevée dans le décor. Et puis, c'est un très bon dessinateur, indispensable pour qui veut se frotter aux délectables et friables bâtonnets.




Charles Léandre   Portrait de Madame
Sylvio Lazzari 1895




Charles  Léandre   Portrait de Madame Marguerite
 Gouverné (détail)1904 




















Un qui est aussi un très bon dessinateur,c'est Anders Zorn. C'est pourquoi ses aquarelles du début de sa carrière sont si belles ( oui, la peinture à l'eau c'est bien plus difficile que la peinture à l'huile ). Je suis d'emblée charmée, dès la première salle de cette énorme rétrospective, par  ces aquarelles.




Anders Zorn   Colline boisée 1885


         Encore que je leur trouve un petit " chic" suspect. Et en effet, ça se gâte dès la deuxième salle, et en avant les grands effets, et rebelote les portraits pompeux, et cette couleur dégueu, saturée de blanc, plombée, il n'y a pas un seul ton franc. Et puis tous ces sujets "fin de siècle", et la petite période " scandinave-libéré-retour à la nature," avec ses baigneuses grassouillettes et roses sur fond vert malachite, ah mais je déteste ça ! Comme disait mon mari, je préfère Carl Larsson ( comme suédois) ( ou Alexandre Roslin, magnifique portraitiste du XVIIIème siècle ).


Désolée, Messieurs mesdames, mais en peinture scandinave, les champions ce sont les danois ( non, je ne suis pas chauvine), puis les finlandais, les norvégiens. Mais les suédois, qu'ils continuent à faire d'excellents polars, c'est mieux !


Et pour ne pas " rester sur une contre", comme on dit au tennis, quelques éminents scandinaves :



Johan Christian Dahl ( norvégien) 
Etude de nuages avec horizon  1832  Berlin

Willem Hammershøi ( danois) Vieille femme 1886






















Erno Järnefelt ( finlandais) Scenery from Koli.

Anna Ancher ( danoise) Sunlight in the Blue Room,
1891  Skagen M























Akselli Gallen-Kallela ( finlandais) Lake view 1901



Per Kirkeby ( danois) 2012

Asger Jorn ( danois) Untitled 1971





















                                                 

                                                            Voilà ce que j'appelle de la Peinture !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez-moi votre avis sur mon travail, et surtout, n'hésitez-pas à me contredire...si vous trouvez que j'exagère...!!