Nombre total de pages vues

dimanche 25 février 2018

Florence, fortissimo

Florence du 26 au 30/12/2017    Samedi : Capelle Medicii, Santa Maria Novella


Santa Maria Novella             photo Solvej



Et c'est le dernier jour...Première visite ce matin, le Mercato Centrale et ses  splendides natures mortes..vivantes !

Nature vivante...     photo Solvej

...très vivante !         photo Solvej










Puis une petite queue ( tiens, il y avait longtemps...) pour pénétrer dans la Chapelle Medicis, attenante à la Basilique San Lorenzo mais que curieusement, nous avions oubliée. Je ne regrette pas le " repêchage", car cet endroit est vraiment impressionnant, recouvert de mosaïques de pierres dures du sol au plafond, l'effet est remarquable ( peut-être un peu chargé, non ? Ah, mais chez les Médicis, on  
avait les moyens et on aimait bien le faire savoir...)




La chapelle Medicis        photo Solvej
Un blason en pierres dures  photo Solvej
L'autel            photo Solvej


Dans la présentation d'objets d'art divers qui mène à la chapelle où repose Laurent le Magnifique, comment résister à ces deux ravissantes petites choses: 

  photo Solvej

  photo Solvej






















La chapelle est belle et émouvante, bien qu'évidemment ornée de l'incontournable échafaudage, je ne sais pas si les italiens arriveront un jour à avoir fini d'arranger tout leur patrimoine, sûrement pas, c'est comme ma maison...Enfin, Michel-Ange, c'est beau. Aucun doute :



Michel-Ange Tombeau de Laurent de Medicis           photo Solvej
Il a une façon de rendre le marbre vivant, on s'étonnerait à peine de le voir respirer...



Mais assez de banalités. Notre dernière étape sera la belle église Santa Maria Novella et sa fameuse parfumerie ( une vraie arnaque pour touristes, je le dis tout de suite, bien que le décor soit joli ). Mais l'église est extraordinaire, immense et regorge de beautés : d'abord, il y a les fresques de Ghirlandajo, mon premier chéri du Louvre, oui, j'adorais sa Visitation, la grâce de ses personnages féminins et la fulgurante harmonie rose/ orange/ turquoise des costumes des anges et de Ste Anne. 



Ghirlandajo    Chapelle Tornabuoni 1485/90
 La naissance de St Jean Baptiste
  photo Solvej

Filippino Lippi
Chapelle de Filippo Strozzi     1489/1502
  photo Solvej



Malheureusement, les fresques étant situées assez haut sont plutôt difficile à voir de près, et encore plus à photographier. C'est tout de même superbe, j'adore la grâce de ce défilé de beautés hiératiques :



Ghirlandajo  Visitation de la Vierge Marie à Elisabeth ( détail)         photo Solvej



Mais Sta Maria Novella n'a pas fini de nous surprendre, et encore et encore des fresques, cloître, salle capitulaire, en veux-tu en voilà, je commence à tout mélanger, c'est terrible. Quelques unes en vrac :


Andrea di Bonaiuto o da Firenze,1365/7
Capellone degli spagnoli 
      photo Solvej


Dans le réfectoire sont exposées les fresques de Paolo Ucello, récemment restaurées, ce serpent est bien tentant...


Paolo Ucello  Adam et Eve           photo Solvej




 Quittons Sta Maria Novella sur un dernier clin d'oeil, une superbe broderie " inspiration Michel-Ange" et au hasard d'un sol, cette irrésistible faucheuse " Lol"  :


Dans la Chapelle des Espagnols   photo Solvej
Broderie         photo Solvej



 A Florence l'art est partout, dans les musées, certes, mais aussi dans les rues, dans les vitrines, les plus chics comme les plus modestes,  combien de temps encore cette culture d'un raffinement extrême résistera-t-elle ...aux envahisseurs touristiques ( dont nous, bien sûr ! )


Brocante          photo Solvej

Dolce Gabbana          photo Solvej
 Ciao, Firenze, un ciao légèrement nostalgique...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez-moi votre avis sur mon travail, et surtout, n'hésitez-pas à me contredire...si vous trouvez que j'exagère...!!