Nombre total de pages vues

vendredi 11 mai 2012

Art déco, suite

Le Musée d'Art Moderne de Paris

la vie en rose   Raoul Dufy




       Donc, étant restée sur ma faim après l'exposition Wool, je vais faire un tour dans la collection permanente du Musée d'Art Moderne, que je n'ai pas (re)vue depuis quelques lustres...

        Je me souviens bien de la magnifique "fée électricité" de Dufy, dont le pouvoir magique est intact.

        Passé cela, c'est une succession de salles   assez ennuyeuses, il faut bien le dire (encore plus qu' à Pompidou) où règnent le maître des cercles colorés Delaunay (ffff..) et le mauvais génie de ceux-qui-veulent-avoir-l'air-de-reconnaître-les-zoeuvres, l'innefable Derain, dont la caractéristique principale semble être d'avoir toujours l'air d'être un autre...sale bête! Mention pour trois petits Léger qui sont assez forts. Avec un mobilier "Art Déco " certainement très beau (si on aime ce style..) il y a  une belle nature morte de Lurçat ( il n'a donc pas fait QUE des tapisseries ) et deux-trois Van Dongen,  dont la facture puissante dépasse la vulgarité affichée du sujet.
     Et puis il y a un mur magique, un élégantissime Foujita, nu superbe Matisse (oui ! celui-là je l'aime) un splendide Modigliani et deux Bonnard mous (c'est un pléonasme) encadrent un éclatant Dufy, je vais le photographier....il s'appelle "la vie en rose ".

      Je n'ai pas fait exprès, mais c'est le Dimanche 6 Mai.
       Le reste du Musée, c'est une succession de tout ce que le XXème siècle a produit de plus moche, de plus académique ( mais si, vous verrez...ou plutôt vos petits enfants verront) c'est laid, c'est (déjà) plein de poussière, (surtout tout ce qui a peu ou prou du relief ! ) tous ces gens qui ont été à la mode et qui n'y sont plus, les Rouault, Gromaire, Fautrier, Buffet, Vasarely et j'en oublie plein, tous ces tableaux qui puent la petite idée de style et la grande (bien) pensée, reprise à l'infini, tous ces "effets de matière", toutes ces taches, tous ces sujets lugubres , bref...je termine au pas de course.

      Après toutes ces épreuves, je me garderai bien de l'expo Crumb, rien que l'affiche dans le métro me donne la nausée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez-moi votre avis sur mon travail, et surtout, n'hésitez-pas à me contredire...si vous trouvez que j'exagère...!!