Nombre total de pages vues

mardi 12 février 2013

Est-ce qu'on se fout ( de l'origine ) du monde ?

Le chêne de Flagey   Gustave Courbet  1864


Gustave, mon amour


On s'est rencontrés à Ornans, voilà quelques années. Jusque là, on s'étaient croisés, je te connaissais bien sûr, mais bon, rien ne s'était passé. Et puis là, dans ce vieux petit musée poussiéreux,  (dont j'ai appris entre temps que ce n'était pas vraiment ta maison, mais c'est l'imagination qui compte, hein,        et puis, les oeuvres, c'était bien les tiennes) je suis tombée en amour,  de tout, ton oeuvre, évidemment, mais aussi ta vie....Pourquoi ?    J'ai envie de dire parce que c'était toi, parce que c'était moi. Complètement irrationnel.

     Après, au Musée de Besançon, j'ai vu tes sublimes paysages de neige, et il neigeait aussi dehors, un moment magique. Puis, de musée en expo, des rencontres, toujours intenses, et la passion qui ne faiblit pas. Y a que ta fameuse "origine du monde ", mon Gustave, qui ne m'emballe pas...mais c'est sans doute que je préfère les blondes.


       Alors tu connais la dernière ? Jeudi dernier, la Francinter me dit  " on a retrouvé la tête de l' origine du monde " !!! (on dirait un nouvel album de Tintin).  Toutes affaires cessantes, je fonce au kiosque acheter Paris-Match. Je ne te ferai pas l'outrage de publier ici une repro de ce pauvre barbouillage
               ( ceuces qui veulent juger par eux-mêmes peuvent aller voir

http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/02/08/le-poids-des-mots-le-choc-du-faux_1829215_3246.html


 Quand je pense qu'il y a des gens qui accordent du crédit à ce genre de délire, ils n'ont pas d'yeux ?   Ou alors, ce sont les mêmes ( ceux-là n'ont pas d'oreilles )  qui croient que c'est Maria Callas qui chante l' Ave Maria sur You tube.

  Chers et estimés lecteurs, faites donc prendre à votre copine la pose ...
( hé, hé, en plus,  petits veinards, bonne soirée en perspective ) et vous verrez que même pas en rêve, les deux morceaux peuvent correspondre. Et en plus, "on" veut nous faire croire que le modèle est la belle irlandaise Jo :



Jo, la belle irlandaise  1865/66
          

                    En tant que rousse authentique, je veux témoigner, ignares, que mon origine est assortie... et que celle de Jo, aux yeux bleu pâle et à la peau de lait, l'était tout aussi sûrement.


         Mon chéri, tout de même une bonne nouvelle cette semaine : grâce à tous les glands comme moi qui ont filé trois sous   ( je viens de recevoir le papelard pour déduire des impôts, si j'avais su, j'aurais donné plus) on a racheté le chêne !       Quelle joie, ce chef-d'oeuvre va quitter sa banque nipponne
 et retrouver les berges de la Loue.   Vive la France !



Dors en paix, mon Gustave.
Je t'aime.

Autoportrait ou l'homme blessé       1844/1854


P.S. : pardon d'avoir mis ton sublime chêne après mon pauv' tilleul...







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez-moi votre avis sur mon travail, et surtout, n'hésitez-pas à me contredire...si vous trouvez que j'exagère...!!