Nombre total de pages vues

dimanche 6 décembre 2015

Chez Arthur et Hedy, cette fois...

Henri Manguin         La sieste ou Le rocking-chair, Jeanne   1905

Exposition  " Villa Flora , les temps Enchantés "     Musée Marmottan-Monet






  Voilà une exposition un peu sur le même thème que la précédente, c'est-à dire la collection particulière, celle de Arthur et Hedy Hahnloser, de riches suisses qui ont rempli leur belle Villa Flora  à Winterthur d'oeuvres contemporaines, et se sont fait tirer le portrait par la fine fleur des pinceaux de l'époque, des mécènes, en somme. Mais les oeuvres sont présentées " en exposition", et pas en "reconstitution d'ambiance", comme chez St Laurent, et ça change tout...En plus, on commence par des artistes pour lesquels je n'ai pas une grande passion, Hodler, Valloton et Bonnard. Et je ne parle même pas de Giacometti ( le papa d'Alberto  et Diego ) qui me l'effet d'un barbouilleur de seconde zone...

Une mention tout de même, deux petits Valloton, à peu près sur le même sujet, qui me réconcilient un peu avec lui. Cela dit, je ne nie pas son remarquable sens de la composition, ainsi que son dessin soigné, c'est juste que je trouve sa peinture glaçante, et plus apparentée à l'art graphique.


Felix Valloton     Bois de Boulogne  1904

Felix Valloton     Lac St James   1918
















                      Un peu de bonheur, après Bonnard, avec Vuillard...La grande différence réside principalement dans la fermeté du dessin de ce dernier, chose qui fait cruellement défaut au premier, mais je ne vais pas ENCORE taper sur Bonnard !


Edouard Vuillard      Le vase bleu   ca 1932







Non, je me paierais bien Odilon Redon, dont les couleurs sont si photogéniques, et font la joie des internautes, alors qu' "en vrai"...  beurkh, il me semble revoir les compositions grandioses que je faisais pleine d'ambitions, à 12 ans et demi !
Arthur et Hedy ont aussi investi dans Van Gogh, un champ de blés à la fascinante composition horizontale, mais traité à grandes touches épaisses et vulgaires de peinture sortie du tube, dans Matisse, bon, bref, on n'a pas du tout les mêmes goûts !! Je n'ose imaginer ce qu'ils auraient acheté de nos jours, mais bon, pas de mauvais procès. Juste à la fin, il y a deux magnifiques Manguin, dont les couleurs me ravissent, celui d'en haut, et celui là :



Henri Manguin     Aloès à Cassis  1912










Et puis, ils ont eu un remord : je crois avoir lu que c'était leur dernier achat ( ?), et rien que pour celui-là,  ( leur seul point commun avec Yves )  je leur pardonne tout le reste !





Edouard Manet       Amazone 1882






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez-moi votre avis sur mon travail, et surtout, n'hésitez-pas à me contredire...si vous trouvez que j'exagère...!!